Le Cabestan Ferme du Pêcheur

David Durand, pêcheur professionnel depuis 1994, développe depuis 2012 son activité en ouvrant un laboratoire de transformation artisanal. En 2019, Sabine, jusqu'alors conjointe collaboratrice devient compagnonne de pêche. Un métier d'ouvrier pêcheur qu'elle pratique avec son mari avec passion.

Les poissons pêchés selon des techniques ancestrales en eau douce sur la Dordogne sont cuisinés sur des bases de qualités, de richesses des saveurs et d'un savoir-faire transmis de père en fils depuis 3 générations. Ainsi, selon les saisons, David pêche la lamproie marine, l'anguille et des poissons de rivière.

La lamproie est ici reine de notre rivière et de nos cuisines et vous est proposée sous différentes recettes dont celle de la lamproie à la bordelaise ou à découvrir aussi la lamproie au LOUPIAC.

Le Cabestan - Ferme du pêcheur
David et Sabine Durand

LD Lavagnac

2 Route du Port de Peytor
33350 Sainte-Terre


06 20 89 41 84
05 57 47 17 79

Demande de renseignements

Logo bienvenue a la ferme

SAUVEGARDE D’UNE TRADITION CULINAIRE GIRONDINE ANCESTRALE : LA LAMPROIE À LA BORDELAISE

Signez cette pétition

                               

AAPPED GIRONDE a lancé cette pétition

La lamproie à la bordelaise, spécialité gastronomique girondine, est aujourd’hui menacée ! En effet, le 5 mai 2022 le Tribunal Administratif de Bordeaux a rendu son jugement, suite à l’attaque en justice par une association de défense de l’environnement, de l’arrêté préfectoral régissant la pêche professionnelle et amateure en eau douce sur le département de la Gironde. Il ordonne à l’État de prendre des mesures allant vers la fermeture de la pêche à la lamproie marine, par principe de précaution. Si l’État décide de suivre cette voie, c’est tout un patrimoine culturel et gastronomique qui sera perdu pour notre territoire !

La lamproie marine, présente dans nos cours d’eau depuis des milliers d’années, a su susciter un fort engouement auprès des consommateurs. En effet, le célèbre plat de la lamproie à la bordelaise est une recette qui se perpétue de génération en génération dans nos villages. Elle est aujourd’hui inscrite comme une tradition culinaire girondine ancestrale ! Sa capture, par nos pêcheurs professionnels, est déjà soumise à une lourde réglementation pour préserver cette ressource piscicole. La profession, consciente des prélèvements faits sur cette espèce dans le milieu naturel, a accepté des restrictions depuis quelques années afin de perpétuer une pêche artisanale durable pouvant ainsi répondre à une demande d’alimentation traditionnelle ancrée dans notre département.

Au-delà de la disparition d'un mets emblématique de notre territoire, ce sont plus de 30 entreprises de pêche en eau douce, qui font vivre de nombreuses familles, qui risquent de perdre un savoir-faire local. Cette fermeture impactera également tous les acteurs qui gravitent autour de cette espèce : restaurateurs, mareyeurs, viticulteurs, poissonneries, conserveries, maraîchers et consommateurs. Nous avons affaire à la perte d’une économie locale importante et à la fierté de nos villages !!

Soutenons ensemble une tradition culinaire et une pêche artisanale, raisonnée, responsable et durable ! La sauvegarde de notre patrimoine gastronomique et culturel en dépend.

Agissez avec nous et exprimez-vous via le #touchepasamalamproiealabordelaise

Crédit photo : Maxime Gautier Photographe 

1 758 ont signé. Prochain objectif : 2 500 !

Signez la pétition